lundi 1 juin 2020

Calendrier de Juin à télécharger

Hello,

Le temps passe toujours aussi vite et je publie tout juste le 1er juin pour vous proposer le calendrier de juin.
Je me suis demandée d'ailleurs s'il était mieux de laisser la partie "notes" en bas ou bien de l'enlever et de faire des cases plus grosses pour chaque jour.

Je serai curieuse de connaitre vos avis selon vos besoins.

Je vous laisse cliquer ici pour le télécharger et l'imprimer ensuite.

A très bientôt












Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 mai 2020

Recette de cookies géant vegan



Je reviens aujourd'hui avec une recette de cookies géant que les enfants adorent.
Simple à réaliser, je vous la propose ici en version vegan avec des graines de chia qui vont servir de liant ici à la place de l'oeuf mais vous pouvez bien évidemment mettre un oeuf à la place des graines de chia.
Je ne suis pas végétalienne mais j'aime bien tester de nouvelles recettes et varier les ingrédients.





Ingrédients : 

1 c à c de graines de chia
120 g de beurre végétal mou
130 g de sucre blond
180 g de farine
1 c à c de poudre à lever
100g de pépites de chocolat
Une poignée de noisettes à concasser
Un plat rond de 20 cm

Au préalable vous devez mettre une cuillère à café de graines de chia avec 2 c à soupe d'eau dans un petit bol pendant 15 min pour qu'elles gonflent.
Vous pouvez profiter de ce temps pour concasser vos noisettes (dans une serviette par exemple et taper dessus avec un marteau)

Préchauffez votre four à 180 °
Mélanger le beurre mou et le sucre et les graines de chia gonflées.
Ajouter ensuite la farine et la poudre à lever et bien remuer (en général à partir de cette étape là je mélange à la main)
Ajouter enfin les pépites de chocolat et les noisettes concassées à la préparation.
Etalez ensuite votre préparation dans votre plat de 20 cm
Et mettre au four pendant 25 min.
Régalez-vous !






Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 29 avril 2020

Calendrier de Mai à télécharger

Hello,

J'espère que vous allez bien. 
J'ai beaucoup pensé à mon blog surtout en cette période. Je me suis demandé si j'avais envie de tout reprendre à zéro avec un nouveau blog tout neuf ou tout laisser ainsi même s'il y a des choses qui ne me correspondent plus. J'avoue j'hésite encore, je ne sais pas vraiment. Je verrai...

Mais ce n'est pas pour ça que j'écris aujourd'hui car comme vous avez pu le voir dans le titre, j'ai eu l'envie de réaliser de nouveaux des calendriers à télécharger.

Donc voici celui du mois de Mai, coloré et pleins de pep's. J'espère qu'il vous plaira.

Vous pouvez cliquer ici pour le télécharger et l'imprimer.

Prenez soin de vous et je reviens bientôt avec des recettes gourmandes.





Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 25 janvier 2020

L'énergie d'entreprendre : journal de bord




Si vous êtes inscrits à ma newsletter ou si vous me suivez sur Facebook, vous avez surement vu passer ma citation qui est juste au dessus.
Et d'ailleurs si vous voulez recevoir la newsletter de ma boutique (chaque début de mois) où je ne parle pas que de la boutique mais également de petites découvertes ou recettes... (selon les mois) je vous renvoie sur ma boutique en ligne où vous avez le formulaire de la newsletter en page d'accueil.

J'avais envie cette année de vous parler un peu plus de mon parcours entreprenarial parce que cette année j'ai une très grande envie de partager un peu plus avec vous à ce sujet.
Mais j'aimerai aussi vous parler également de choses que je mets en place au quotidien pour la boutique, et de mes loupés aussi qui au final permettent de gagner en expériences et permettent de mieux définir aussi ce que l'on souhaite ou pas que ce soit dans nos projets perso ou pro.

Car effectivement rien n'est figé et si aujourd'hui telle chose mise en place ne fonctionne pas, peut être que ce n'était juste pas le bon moment et peut-être qu'il faudra juste retenter de la mettre en place dans quelques mois.
Ne surtout pas se mettre de pression même si je vous l'accorde c'est plus facile à dire qu'à faire... Surtout avec les réseaux sociaux qui peuvent parfois semer le doute dans nos esprits, semer le doute par la comparaison avec l'autre.


Cette année j'ai posé pleins d'intentions. Cette année j'ai envie de vivre de mon activité avec ma boutique en ligne. J'en suis encore loin depuis la reprise en Mars 2019.
Pourquoi ? je pense que je n'ai pas assez mis de choses en place depuis mars dernier. J'ai manqué de confiance en moi entre autre. J'ai voulu y aller tranquillement mais peut-être un peu trop d'ailleurs.

Cette année 2020 par contre, j'ai envie de mettre toutes les chances de mon côté, d'essayer, de voir ce qui marche pour la boutique et ce qui ne marche pas, apprendre de tout ça pour encore mieux avancer.
J'ai des idées pleins la tête qui prendront pour certaines du temps à se mettre en place...

Mais c'est ça qui permet d'avancer, de se projeter : les idées... ensuite les gribouiller sur papier, les réécrire au propre et voir déjà le projet s'affiner.
En parler aussi, échanger, ne pas se laissez abattre quand on te dira que tels ou tels choses ne va pas dans ce projet. Ne pas se laissez abattre et réfléchir à encore mieux faire, à encore mieux le préparer.

Cette année j'ai décidé de faire tout ça. De vous montrer le potentiel de ma boutique et entre autre de faire des pop'up store sur Nice (corner éphémère) pour pouvoir vous montrer les produits référencés sur ma boutique.

J'espère que vous serez au rendez-vous, que vous serez là pour échanger avec moi, que vous serez là pour m'aider à m'améliorer grâce à vos retours.

J'ai du coup envie de faire un petit journal de bord en tant qu'entrepreneur, d'une part pour vous partager mon expérience perso et pourvoir échanger avec vous sur le sujet mais d'autre part pour encore plus me motiver à ne rien lâcher.

Je vous dis à très vite pour commencer avec vous ce journal de bord.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 28 novembre 2019

Nathalie Ouederni

Petit à petit, la boutique se remplie, grâce à vous, grâce à vos commandes et je vous en remercie.

Je vais essayer de faire des mini interview des créateurs que j'ai en boutique pour vous en faire découvrir, je l'espère, d'avantage sur eux. J'espère que ça vous plaira.

On commence par une créatrice qui arrive tout juste en boutique c'est Nathalie Ouederni.
Je l'ai découverte grâce à Instagram, de fil en aiguilles, il y a tellement de créateurs à découvrir par là-bas...

C'est une illustratrice française qui vit désormais à Barcelone. J'ai eu un coup de coeur pour ses dessins mais aussi pour le fait qu'elle soit sensible à la nature, aux animaux et à l'environnement.
Une jolie découverte !

Vous pouvez la découvrir en boutique par ici  avec 2 jolis calendriers inspirés par les paysages et la nature et des cartes pour Noël pour écrire de jolis mots !





Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, tes études ?

J'ai su très tôt que je voulais faire des études d'arts et je suis donc allée dans un lycée où la filière STI Arts Appliqués était disponible. 
Après le bac je suis partie à Toulouse où j'ai fait un BTS en Communication d'événementiel (je voulais faire un BTS communication visuelle à la base mais je n'ai pas été prise). 
Après ce BTS j'ai fait un IUP à Montauban pendant 3 ans, option communication visuelle, et après mes études je suis partie 4 ans aux Pays-Bas où j'ai travaillé comme graphiste dans une agence de packaging et ensuite dans une maison d'édition de magazines. 
Pendant tout ce temps je dessine et je peins à l'aquarelle pendant mon temps libre mais je n'avais jamais pensé que ça pourrait aboutir à ma profession quelques années plus tard :) Il y a 5 ans je me suis installée à Barcelone et je me suis mise à l'illustration plus sérieusement et internet faisant le reste, petit à petit j'ai pu faire de l'illustration mon métier...


Qu’est-ce qui t’inspires pour créer ?

Je suis surtout inspirée par la nature et les animaux, le développement durable, l'océan, les petites chose du quotidien, des associations de couleurs que je vois tous les jours,...


L’une des meilleures choses pour lesquelles tu aimes être à ton   

compte ? Et à l’inverse la chose que tu aimes le moins ?


Le meilleur : pouvoir gérer moi-même mon temps

Le pire : pouvoir gérer moi-même mon temps ex-aequo avec devoir réclamer des paiements et la partie administrative. 


Ton mantra ou citation du moment ?

Je n'en ai pas vraiment. 


As-tu des projets ? (si oui , peux tu nous en dévoiler?)

En ce moment je travaille sur plein d'illustrations d'animaux pour un jeu qui sortira au printemps 2020, j'aime beaucoup travailler sur ce projet !



Merci beaucoup Nathalie. 
J'enrichirai les interviews au fil du temps mais n'hésitais pas si vous avez des questions à me soumettre pour les prochaines fois !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 octobre 2019

Et si on jetait l'éponge ... //Focus sur mes petits pas pour la planète








Alors si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, vous avez pû voir que j'ai participé à un ramassage de mégots à Nice en août organisé par l'association Sos mal de mer.
Sur un tout petit bout de plage ce qui est fou c'est que nous avons ramassé 10 000 mégots en seulement 1 heure.
Le chiffre est dingue je trouve, d'autant que c'était vraiment sur une toute petite partie de plage, je n'imagine même pas le nombre de mégots sur toutes les plages réunies de Nice.

Opération bien sûr symbolique car il est important de montrer à quel point ces plages sont polluées (et pas que par les mégots d'ailleurs) pour tenter de sensibiliser des personnes et de faire prendre conscience qu'il n'est pas anodin de jeter son mégot par terre, parce qu'il faut savoir qu'un mégot polluerai 500 L d'eau à lui tout seul (je vous laisse faire le calcul pour 10 000 mégots) !

Mais aujourd'hui je souhaitais faire un peu le focus sur un objet que je pense une majorité de gens utilisent, pas cher, efficace et ultra polluant aussi.

Un objet que je ne possède plus depuis plusieurs mois (peut-être un an même, le temps passe si vite), un objet qui trône sur votre évier ou dans votre salle de bain : c'est l'éponge synthétique.

Alors juste avant de commencer, je voulais préciser quelque chose : l'idée de cet article n'est pas de culpabiliser (car je suis loin d'être parfaite) mais de donner quelques informations et d'avoir conscience de ce qui est et de ce qui peut être fait ou changer, de partager ensemble ses astuces ou ses blocages et tout ça dans la bienveillance et de trouver ensemble des solutions moins polluantes pour la planète et nous et de changer nos habitudes de consommation mais chacun à notre rythme bien sûr !



La fausse bonne alternative à l'éponge synthétique :
Les éponges/chiffons en microfibre dont on nous vante les mérites.
J'en ai moi même à la maison d'ailleurs et cela depuis de nombreuses années.
Cela reste des tissus synthétiques qui sont créés à base de pétrole, du coup à chaque lavage des filaments se détachent et viennent également polluer nos océans.

Cela vaut également pour tous nos vêtements synthétiques et d'ailleurs je vous met une petite vidéo explicative en anglais mais vous pouvez activer les sous-titres en français si besoin.
Je trouve que c'est une pollution dont on ne parle pas encore beaucoup pour le moment, une pollution qui agit un peu dans l'ombre mais qui est pourtant bel et bien présente.


→ ce que l'on peut faire ?
les laver :
- à la main ce qui limite le frottement et donc moins de fibres se détacheraient
- soit dans des sacs pour laver les vêtements qui retiennent les fibres qui se détachent des vêtements. Ensuite il suffirait juste de jeter ces fibres à la poubelle.





Les alternatives que j'ai trouvé concernant l'éponge :

Cela fait quelques mois que je teste des éponges avec quelques déceptions à la clé...
La jolie éponge fleurie de la photo ci-dessous a été acheté à une créatrice sur Etsy.
L'autre face est en tissu éponge. Elle fait plutôt bien son job, elle passe en machine mais le problème est le séchage.
Elle est assez épaisse et pas aérée et du coup ne sèche pas vite et a tendance à rester humide tout le temps. Ce n'est pas la première que j'achète et je rencontre toujours le même souci.



Et puis au final j'ai acheté il y a 4 mois une éponge en loofah (l'éponge du bas sur la photo).

C'est quoi le loofah ?
C'est un fruit en forme de concombre, on utilise souvent ses fibres pour créer des éponges que ce soit pour la vaisselle ou pour la toilette. L'éponge en loofah est complètement biodégradable et compostable, peut se laver en machine et n'a pas besoin d'ajout chimique pour pousser et cerise sur le gâteau, on peut même la faire pousser chez soin. (je n'ai pas encore tester mais je serai curieuse d'avoir vos retours si vous avez déjà tester)

Mon avis et astuces : 
C'est mon éponge préférée du coup en comparaison avec toutes celles que j'ai testé. Elle lave bien, elle sèche vite aussi. On peut également la passer en machine.
Je viens d'en acheter une nouvelle car la mienne s'était totalement désagrégée.
Quand je dois laver des poêles ou casseroles et qu'il faut que ça gratte un peu au fond, j'utilise en complément soit du bicarbonate que je saupoudre au fond, soit du marc de café. J'ai une légère préférence pour le bicarbonate qui est un poil plus efficace quand même. Cela va agir comme un gommage et avec l'éponge c'est parfait.

Et à la place du liquide vaisselle ?
J'ai aussi depuis quelques mois voulu tester le savon de marseille à la place du liquide vaisselle. J'avais lu pas mal de choses sur le sujet et je souhaitais me faire mon propre avis.
Et puis au final quand ton flacon de liquide vaisselle se termine et que tu n'en as pas en stock ben c'est l'occasion de tester.

Mon expérience avec le savon de marseille :
Au début j'en ai été très satisfaite me demandant même pourquoi je ne l'avais pas fait plus tôt.
Après j'ai remarqué qu'il y avait une sorte de film un peu blanc sur mes casseroles ou poêles en inox si je les laissais sécher à l'air libre, du coup je les essuyais de suite pour ne plus avoir ce problème.












Je pense que je vais prochainement tenter une recette de produit vaisselle avec du savon noir et des cristaux de soude (entre autre) mais en attendant je continue avec le savon de marseille 
qui je trouve fait quand même bien le job !


Après d'après ce que j'ai pu lire de ci de là sur internet il y en a qui sont très satisfaite du savon de marseille et d'autre pas trop. A chacun de faire sa propre expérience.
Choisissez par contre un savon de Marseille 100% végétal et composé de 72 % d'huiles végétales. Aucune huile animale ne doit rentrer dans la composition et l'inscription 72% doit apparaitre sur le savon.

D'ailleurs j'aimerai bien avoir vos retours sur l'utilisation des éponges, sur le savon de marseille ou tout autre astuces ou recettes à nous partager.

A bientôt,
Julie



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 31 juillet 2019

Berlin

Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas écrit sur le blog ...
Je ne vous dit pas que je reviens et que je vais être régulière. 
J'écris quand j'en ai envie, même si j'ai très souvent envie en fait mais je n'arrive pas forcément à me poser pour écrire et puis après le temps passe.

Début mai je suis partie à Berlin 3 jours avec mon amie d'enfance pour ses 40 ans et j'avais envie de vous en parler un peu et surtout de partager avec vous quelques photos de ce petit voyage.

Ma copine et moi c'est 25 ans d'amitié qui nous lie. 
Des hauts, des bas, mais toujours là !
Cela faisait plusieurs mois que nous avions décidé de partir pour fêter comme il se doit son changement de dizaine. (l'année prochaine ce sera moi !!!)
Notre choix s'est porté sur Berlin surtout dans un premier temps par rapport à notre budget.
Billets d'avion et réservation de l'hôtel 3 mois avant. Nous avons choisi un hôtel dans le quartier de Prenzauler Berg sur les conseils de Laetitia du blog The Solar Tribe, si vous ne la connaissez pas, je vous invite vivement à aller découvrir ses photos et son univers qui sont emprunt de beaucoup d'amour, d'innocence et de bienveillance.

A notre arrivée, on pose les valises et balade dans notre quartier : 
Prenzauler est un magnifique quartier dans lequel je me verrai bien vivre, un quartier verdoyant, un quartier mélés de friperies, magasins de créateurs, restaurants et d'ailleurs côté restau, il y a aussi pleins d'options végétariennes ou végétaliennes.
Ces habitations colorées mêlées à la verdure, ces petits chants d'oiseaux, cette fraicheur, ces vélos et il ne m'en fallait pas plus pour tomber sous le charme.

Le samedi : 
Nous sommes également allé au parc de Tiergarten. Je ne sais pas si ce parc est le poumon vert de Berlin mais il l'a été sans conteste pour moi.
J'avoue, j'aurai aimé passé une demi-journée rien que dans ce parc mais c'est mon gros besoin de reconnection à la nature qui parle. Il y a pas mal de point de location de vélos à la journée, n'hésitez pas à en prendre un pour vous y balader.
Il y a également un lac sur lequel vous pouvez naviguer en barque.

Nous sommes également passés par la place Alexander (très touristique), le mur de Berlin ou encore check point Charlie (poste frontière pendant la guerre froide entre le secteur ouest et est de Berlin) avant d'aller rejoindre East Side Gallery (morceau du mur de Berlin qui sert de support pour une exposition d'oeuvres de street art)

Le dimanche : 
Nous avons passé la matinée au Mauer Park, un grand parc où se mêlent créateurs et brocanteurs et un bagel plus tard nous nous retrouvions au marché aux puces de Raw Gelande pour y passer une partie de l'après-midi. Vous y trouverez vêtements d'occasion, bijoux, créateurs, stands de nourriture, concerts, street art et expo. Un chouette endroit très dynamique.


En résumé :

J'ai adoré Berlin. C'est une ville jeune, dynamique où il y a toujours quelque chose à faire, il y avait beaucoup de touristes mais malgré cela, je trouve que cette ville a beaucoup de quartiers calmes loin du brouhaha et des klaxons.

Nous avons beaucoup marché pendant ces 3 jours et nous avons tout fait à pied, excepté une fois où nous avons pris le tramway.
→ Berlin est super bien desservi entre les bus, les tramways et les vélos à la location.

Nous avons également trouvé de très bons restaurants à des prix complètement accessibles mais aussi pleins de magasins bio pour nos petits déjeuners et gouters aussi !

Nous avons vraiment apprécié la propreté. Parce que je ne sais pas chez vous, mais chez nous à Nice, je regrette le manque de civisme des gens qui prennent un peu trop les trottoirs pour une poubelle et c'est sans compter les crottes de chiens aussi.

Il y a vraiment plusieurs univers et ambiance selon les quartiers et encore nous n'avons pas pu tout faire en 3 jours, vous imaginez bien.

Voici quelques photos pour vous montrer les différents visages de Berlin, le Berlin que j'ai vu.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas surtout !









































Rendez-vous sur Hellocoton !